COMMUNE DE NKOL-AFAMBA

NKOL-AFAMBA, SITE OFFICIEL

Gendarmerie

Histoire de la gendarmerie national Camerounaise.

Avant l’indépendance, la gendarmerie française s’implante le 4 janvier 1920 à Douala au Cameroun, ancienne colonie allemande. Entre 1934 et 1939, l’effectif passe de 8 à 26 gendarmes. Le détachement prend une part active à la répression des émeutes de Douala les 24 et 25 septembre 1945. En 1947 le détachement est divisé en 3 sections pour un total de 18 brigades et postes. En 1949, le décret du 23 août crée le détachement de gendarmerie de l’AEF-Cameroun. Les sections sont divisées en 30 brigades. Les années qui précèdent l’indépendance se caractérisent par plusieurs troubles violents. À l’indépendance, la Gendarmerie nationale camerounaise est constituée le 1er avril 1960 par la fusion du corps des auxiliaires de gendarmerie, de la garde camerounaise et du corps des gardes auxiliaires. Elle compte alors un effectif de 2 000 hommes. L’ordonnance n° 60/20 du 22 décembre 1960 et le décret n° 60/280 du 31 décembre 1960 fixent son organisation et ses missions. En 1983, le décret n° 83/355 du 20 juillet crée une inspection générale à la délégation générale à la Gendarmerie nationale. La gendarmerie camerounaise est réorganisée par le décret n° 83/569 du 12 novembre 1983 et le décret n° 2001/181 du 25 juillet 2001. La devise de la gendarmerie camerounaise est : « Honneur et Fidélité ! ».

Son Organisation

La gendarmerie national Camerounaise est sous la tutelle du ministère de la Défense.

Ses missions

Conformément aux articles 2 et 3 du décret n°2001/181 du 25 juillet 2001, la gendarmerie camerounaise assure des missions :

  • De police judiciaire (veiller à la sécurité des personnes et des biens, constater les infractions, rassembler les preuves, rechercher les auteurs et complices et le cas échéant les déférer au parquet, exécuter les commissions rogatoires des autorités judiciaires, notifier les actes de justice, exécuter les mandats et décisions de justice…) ;
  • De police administrative (maintenir l’ordre, assurer la tranquillité du pays et la police de la route, surveiller les ports et les aéroports, contrôler des populations flottantes, signaler les épidémies et les épizooties et surveiller le respect des mesures sanitaires, intervenir lors des inondations, des incendies, des éboulements…) ;
  • De police militaire ;
  • De défense du territoire ;
  • De participation aux opérations extérieures ;
  • De concours aux diverses administrations.

La Brigade de gendarmerie de Nkol-Afamba

La Brigade de gendarmerie de L’arrondissement de Nkol-Afamba, pour les missions d’appuis au maintien de l’ordre, dispose de plusieurs postes de gendarmerie, donc les deux principaux répondent aux coordonnées ci-dessous :

BRIGADE DE NKOL-AFAMBA au centre-ville de Nkol-Afamba :

  • Tel : + 237 6 75 21 84 59 (Flote) / + 237 6 55 55 17 93

GENDARMERIE D'ELEMBE:

  • Tel : + 237 6 75 21 84 59 (Flote) / + 237 6 96 79 56 52

La commune de Nkol-Afamba encourage la participation de tous les citoyens de la commune et des environs, à participer activement à faire régner la paix et la sécurité dans notre commune, en collaborant activement, en tout temps et tout lieux avec les services de la gendarmeries nationales.

Articles récents